Développement durable

Le Pays de l’Or, dont le cadre de vie privilégié, entre mer et plaine, constitue la première richesse, a formalisé en 2013 l’ensemble de ses démarches de développement durable.

Agenda 21
Le 4 juin 2013, le Pays de l’Or lançait officiellement ses démarches de développement durable affirmant ainsi sa volonté de se mobiliser largement autour de cet enjeu majeur. Première étape, celle du diagnostic a permis de pointer les forces et les faiblesses du territoire dans plusieurs domaines (social, économique et environnemental). La stratégie territoriale, en cours d'élaboration, aboutira à la mise en œuvre d’un plan d’actions. Véritable feuille de route, l’agenda 21 tiendra le rôle de guide pour l’action de l’agglomération sur le front du développement durable. 

 

Plan Climat Energie Territorial
Changements climatiques, trou de la couche d’ozone, réchauffement planétaire, danger sur la biodiversité, c’est un euphémisme de dire que les enjeux entourant la réduction des émissions de gaz à effet de serre sont cruciaux. Par ailleurs, la lutte contre le changement climatique rejoint l’intérêt des populations car la maîtrise de la consommation des énergies constitue une piste majeure pour le pouvoir d’achat des ménages. L’élaboration d’un Plan Climat Énergie Territorial va ainsi permettre à la collectivité de cibler les pistes d’amélioration quant à l’émission de gaz à effet de serre aux regards des politiques menées sur le territoire. Les transports, l’habitat, la gestion des déchets seront au centre des préoccupations du PCET avec, en filigrane, une redéfinition de l’urbanisation, de la répartition des services de proximité ou de l’optimisation des trajets. L’objectif, à l’échelle du territoire, est de réduire sa vulnérabilité aux énergies fossiles pour ainsi conjuguer enjeu climatique et progrès social.


Cit’ergie
Dans l’optique de ses démarches sur le volet énergétique, l’Agglomération a souhaité affirmer son engagement en sollicitant une labellisation. Ceci avec un double objectif : faire reconnaître le travail d’ores et déjà accompli par le Pays de l’Or et suivre une démarche d’amélioration continue. La labellisation « Cit’ergie », pilotée à l’échelle européenne, se rattache à l’élaboration du PCET et participe d’une démarche volontaire de la collectivité. Elle constitue une incitation pour les politiques publiques à œuvrer plus en profondeur contre le changement climatique, en valorisant les actions mises en place. Ce label, destiné aux communes et intercommunalités, s’obtient pour 4 ans après passage devant une commission qui évalue le niveau d’avancement de la collectivité par rapport à un « catalogue » de 79 actions référencées. Seules 3 autres collectivités en Languedoc-Roussillon (les agglomérations de Montpellier, Perpignan et Alès) sont mobilisées sur l’obtention de ce label exigeant. La démarche de labellisation du Pays de l’Or a débuté en juin dernier par une phase de diagnostic des services dans 6 domaines : développement territorial, patrimoine, mobilité, environnement (énergies, eau, assainissement, déchets), organisation, et communication.
 

Calendrier :
Phase diagnostic, jusqu’à juin 2014
Phase stratégie, de septembre à octobre 2014
Programme d’actions, de novembre 2014 au 1er trimestre 2015

 

Pourquoi le développement durable ?
La notion de « développement durable », qui peut paraître floue au premier abord, possède un cadre mieux défini quant à sa déclinaison dans les politiques publiques. L’objectif ultime en est la poursuite d’un développement économique, démographique ou technologique qui ne se fasse pas au détriment de l’environnement, et du le cadre de vie des générations futures. Pour y parvenir, plusieurs outils sont à la disposition des pouvoirs publics, certains reposant sur une libre volonté, d’autres sur une obligation. Au sommet de la pyramide de ces outils, l’agenda 21 constitue le document cadre qui chapeaute l’ensemble des actions menées par les collectivités, par ailleurs libres d’engager ou non ces démarches. Le Plan Climat Énergie Territorial (PCET) constitue, pour sa part, une branche de l’agenda 21, consacrée aux changements climatiques. Certaines collectivités, dont les agglomérations, sont soumises à l’obligation d’élaborer ce PCET qui vise à réduire les émissions de gaz à effet de serre. Enfin, la labellisation « Cit’ergie » concerne les actions de la collectivité sur le volet énergétique. La démarche de labellisation relève du volontariat.

Espace téléchargement

Espace téléchargement Vous souhaitez vous informer sur l'activité intercommunale ?
Téléchargez le dernier bulletin de l'Agglomération du Pays de l'Or !